Superbe documentaire sur Janis Joplin

Arte est décidemment la chaîne où l'on découvre et re-découvre le plus de choses. Avec "Janis, little girl blue", la chaîne franco-allemande nous entraine cette fois dans l'univers de Janis Joplin et d'une manière vraiment complète.

Amy Berg explore les fêlures et la carrière météorique de l’inégalable Janis Joplin, icône éternelle du rock et de la contre-culture de la fin des sixties.

"C’est ça l’ambition pour moi : ce n’est pas la quête frénétique de réussite et d’argent, c’est peut-être l’envie d’être aimée, de recevoir des tonnes d’amour", écrit-elle à sa famille, quelques mois avant de rallier le tristement mythique "club des 27", alors en devenir. Tout au long de son incandescente carrière, la reine du blues a couru sans relâche après la reconnaissance, comme pour panser les écorchures de son adolescence persécutée. Dans le Texas conservateur où elle est née en 1943, Janis Joplin paie cruellement la rançon de sa différence : harcelée par ses camarades de lycée pour son look détonnant et ses positions antiségrégation, elle est ensuite élue "garçon le plus laid" de l’université d’Austin. Elle fugue à San Francisco et plonge dans son tourbillon libertaire, entre bœufs endiablés, amours bisexuelles et excès d’amphétamines. Recrutée comme chanteuse du groupe Big Brother and the Holding Company en 1966, elle accède à la notoriété l’année suivante lors du Monterey Pop Festival. L’album "Cheap Thrills" finit de la propulser au rang d’icône de sa génération. Arborant désormais toques de fourrure et immenses lunettes rondes, cette inconditionnelle d’Otis Redding s’émancipe en constituant une nouvelle formation : le Kozmic Blues Band, dont l’échec relatif, marqué par sa performance embrumée à Woodstock, l’aspire dans une nouvelle spirale destructrice – elle est brisée par son amour pour un globe-trotter rencontré au Brésil. Mais, alors qu’elle travaille à l’enregistrement de "Pearl", elle est emportée par une overdose d’héroïne le 4 octobre 1970.

Toutes les infos sur la page Arte de ce documentaire : https://www.arte.tv/fr/videos/067096-000-A/janis/

Profitez-en, ce n'est que jusqu'au 12 janvier !

Commentaires

Autres billets


Se connecter Créer un compte